Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(Thierry Frémaux a la presse et son utilisation des réseaux sociaux dans le viseur)

(Thierry Frémaux a la presse et son utilisation des réseaux sociaux dans le viseur)

On peut dire que Thierry Frémaux l’a mauvaise. Le lyonnais est effectivement remonté après une mini-polémique qui s’est déroulée en fin de semaine dernière concernant les réseaux sociaux. Une affaire, que même un week-end ensoleillé dans la campagne iséroise ne pourrait lui faire digérer. Pour preuve ce nouveau tweet hier matin.
Dans une interview accordée au Film français publié le 5 juin, le délégué général du Festival de Cannes est revenu sur la dernière édition qui s’est conclue le 22 mai. Le bilan (« satisfaisant »), la relation avec Pierre Lescure (« on va faire du bon travail ensemble »), le palmarès très tricolore (« ce jury extrêmement cinéphile a consacré avant tout un cinéma de mise en scène ») ou encore la question d’un nouveau palais (« on est preneur…plus urgemment, il nous manque une, si ce n’est deux salles de 500 places ») ont été abordés. La controverse est venue lorsque Thierry Frémaux a répondu à la question de la critique presse et de son utilisation des réseaux sociaux. Dans l’entretien au Film Français, le patron de l’Institut Lumière explique que : « Sur internet, un article est jugé sur son nombre de clics…c’était le premier vrai festival Twitter où chacun décide de dire ce qui lui passe par la tête. Cela crée une course contre la montre permanente entre les journalistes et ces néocritiques amateurs. Faire de la critique, c’est exercer et poser une pensée, ça ne se résume pas à 140 signes écrits à la fin du générique. À Cannes, pas sûr que les réseaux sociaux fassent du bien à l’esprit général ». Des propos très explicites, mais qui ne font, en tout est pour tout, que 5 lignes dans l’interview.
 
(Le selfie de trop pour Thierry Frémaux ?)

(Le selfie de trop pour Thierry Frémaux ?)

C’est en tout cas cet angle qui a été retenu par l’AFP pour l’une de ses dépêches publiée le vendredi 5 juin ("Thierry Frémaux accuse les réseaux sociaux de nuire à l'esprit du festival"). La boule de neige a pris du volume et bons nombres de médias nationaux (BFM Tv, Le figaro, Ouest-France…) et régionaux ont repris l’information sur ce thème, comme par exemple le site de France 3 Rhône-Alpes. Le site du Parisien a également parlé de « l’affaire » ; le journal est d’ailleurs épinglé dans l’interview par Thierry Frémaux, concernant cette fois un sondage commandé par le quotidien sur la perception du Festival par le grand public. « Ce type de sondage n’a guère de valeur. Ils sont commandés par les journaux et commentés par les journaux. On interroge le public alors que Cannes est réservé aux professionnels…Rien de nouveau dans tout ça, inutile de commander un sondage. Je n’ai pas vu Le Parisien ni aucun journal nous soutenir contre les selfies sur les marches qui pourtant contribuent à polluer l’image du Festival » avait rétorqué le délégué général du Festival de Cannes.
Reste à savoir si on peut tweeter ou se prendre en selfie depuis son Massey Fergusson...
 
 
Tag(s) : #Evénement

Partager cet article

Repost 0