Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(Virginie Efira au coeur de la Drôme provençale dans Le goût des merveilles)

(Virginie Efira au coeur de la Drôme provençale dans Le goût des merveilles)

Rhône-Alpes Cinéma semble aimer la période de fin d’année, puisque après la sortie de Belle et Sébastien l’aventure continue la semaine dernière, 2 nouveaux films coproduits par RAC et tournés dans notre région seront à voir en salles en ce mercredi.
Vous pourrez donc découvrir dès aujourd’hui Le goût des merveilles. Réalisé par Eric Besnard, le projet regroupe Virginie Efira et Benjamin Lavernhe. Louise, veuve et maman de deux enfants, à la tête d'une exploitation fruitière, doit faire face aux difficultés de l’entreprise. Un soir, non loin de sa propriété, elle va renverser un jeune homme. De cette rencontre va naître un nouvel espoir. Le tournage du goût des merveilles s’est déroulé entre la mi-août et le début octobre dans la Drôme provençale, près de Nyons, Montélimar et Piégon. Eric Besnard avait expliqué avoir choisi la Drôme provençale : « pour son authenticité rurale et son caractère typiquement agricole et méridional. Je voulais une région solaire où je pouvais matérialiser la lumière ».
(Jean-Pierre Bacri découvre la campagne de l'Ain dans La vie très privée de Monsieur Sim)

(Jean-Pierre Bacri découvre la campagne de l'Ain dans La vie très privée de Monsieur Sim)

Après la douceur de la Drôme provençale, direction le nord de Rhône-Alpes et plus précisément l’Ain et la Loire pour le tournage de La vie très privée de Monsieur Sim, également à découvrir dès ce mercredi. Michel Leclerc, auteur du Nom des gens et de Télé Gaucho (déjà tourné à Lyon) s’était installé à Bourg-en-Bresse puis à Roanne à la fin 2014. Monsieur Sim, c’est Jean-Pierre Bacri, un commercial sans grande envergure, qui vient d’être plaqué par sa femme. Il reçoit une proposition inattendue : traverser la France pour vendre des brosses à dents qui vont "révolutionner l'hygiène bucco-dentaire". Il en profite pour revoir les visages de son enfance, son premier amour, sa fille son père et faire d’étonnantes découvertes qui vont le révéler à lui-même. La vie très privée de Monsieur Sim est une adaptation du roman du britannique Jonathan Coe.
La douceur provençale drômoise et les gâteaux de Virginie Efira ou la quête dentaire de Jean-Pierre Bacri à travers les routes enneigées de l’Ain, où penchera votre regard ?
 
Tag(s) : #A voir en salle

Partager cet article

Repost 0